Echo du domaine, Août 2019 – Côté cave

Chers amis,

 

Je vous ai fait déjà part dans cette petite chronique de mon interrogation sur certaines mesures du cahier des charges « bio » en viticulture. Je suis, néanmoins, depuis plusieurs années très attentif à l’empreinte environnementale de notre travail de la vigne ; mettant en œuvre une agriculture dite « raisonnée ». C’est donc tout naturellement que j’ai souhaité faire reconnaître la valeur des actions mises en œuvre par la certification Haute Valeur Environnementale, explication :

* la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) est garantie par l’état, elle est issue du grenelle de l’environnement. Il n’existe que deux certifications nationales attestant d’une agriculture durable : « BIO » et « HVE ». Les deux démarches peuvent être complémentaires et ont pour but de limiter le plus possible l’impact de l’agriculture sur l’environnement.

* l’articulation se fait autour de quatre axes : biodiversité – utilisation des produits phytosanitaires – fertilisation – gestion de l’eau. Ils sont contrôlés par un organisme certificateur indépendant tous les dix huit mois.

Voici quelques éléments du cahier des charges que nous avons mis en œuvre :

– biodiversité : nos vignes sont enherbées un rang sur deux ainsi que les tournières (hébergement des insectes, papillons…) – de nombreuses parcelles sont bordées par des haies que nous avons planté ou des taillis naturels – la rangée labourée est semée en céréales durant l’hiver – nombre d’espèces végétales présentes sur l’exploitation …

– utilisation des produits phytosanitaires : abandon des herbicides chimiques remplacés par un désherbage mécanique – utilisation de produits de bio contrôle : produits naturels (exemple certaines algues) qui stimulent les défenses immunitaires de la plante et permettent de diminuer les produits de traitement – réduction des doses de tout produit de traitement en début de végétation – limitation des produits synthétiques au maximum (c’est le principe de la lutte raisonnée) …

– fertilisation : dans le cadre de HVE il y a un seuil d’azote maximum par hectare que nous pouvons apporter, les vignes sont peu gourmandes en nitrates, il est donc très facile de rester en dessous de ce seuil !

– gestion de l’eau : nous avons abandonnés l’irrigation au canon pour passer au goutte à goutte sur 90% des parcelles permettant ainsi une économie d’eau.

 

Vous pouvez trouver plus d’information sur le site : https://agriculture.gouv.fr/la-haute-valeur-environnementale-une-reconnaissance-offic..

 

 

Je suis donc heureux de vous informer que nous avons obtenu la certification Haute Valeur Environnementale en Mai dernier.

Nous continuons à œuvrer au quotidien pour aller encore plus loin dans la mise en œuvre d’une agriculture durable dans le respect de la nature et des consommateurs.

Je vous dis « à bientôt au Domaine Terre De Mistral !! »

 

Serge

 

HVE

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *