Echo du Domaine, novembre 2017 – Côté Moulin

novembre 06, 2017
Serge Davico

Côté moulin et oliveraie

Le moulin est maintenant ouvert depuis le 15 octobre. Cette année cela commence très fort puisque nous avons trituré ce jour la 7 tonnes d’olives alors que notre record était de 4 tonnes !

Le rendement est très bon puisqu’il est déjà à environ 5kg pour un litre d’huile
Nous vous rappelons qu’il n’y a pas de quantité minimum pour les apports d’olives des communs. Pour bénéficier d’une presse à façon, la quantité minimale à apporter est d’environ 100kg.
Début des apports : Dimanche 15 Octobre 2017
Fin des apports : Samedi 16 Décembre 2017
Le moulin est ouvert tous les jours de la semaine de 14h à 19h et le dimanche de 16h à 19h.

Pour joindre le moulin : moulin.les.cengles@orange.fr ; 06 51 38 41 70

Pourquoi les olives ne se mangent pas directement depuis l’arbre ?

Avez-vous déjà essayé de manger une olive cueillie fraichement de l’arbre ?
Ceux qui répondent « oui » s’en rappellent amèrement ! En effet les olives crues sont immangeables car bien trop amères : elles contiennent de l’acide oléopicrine qui rend l’olive impropre à la consommation (sauf exception) à cause de son amertume très prononcée. Sa teneur dans le fruit est de 2% lorsqu’il est vert et diminue au fur et à mesure que l’olive murie – pour certaines variétés d’olives elles peuvent donc être consommées sur l’arbre, mais ce n’est pas souvent le cas.
Pour manger ces olives, il va dont falloir effectuer un traitement de désamérisation, en éliminant cet acide qui est soluble dans l’eau et qui peut être neutralisé lorsqu’on mélange les olives à une solution alcaline. Le sel va permettre d’enlever l’amertume et de favoriser la conservation.

Je partage !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *