Echo du Domaine, octobre 2018 – Côté moulin

Côté moulin et oliveraie

 

Le moulin est désormais prêt pour l’ouverture le 14 octobre. Vous pourrez apporter vos olives jusqu’au 15 décembre inclus.

Les horaires sont toujours les mêmes : 14h-19h du lundi au samedi, et 16h-19h le dimanche.

Un numéro de téléphone est à votre disposition : 06 51 38 41 70 (n’hésitez pas à laisser un message vocal, vous serez rappelé sans fautes). Vous pouvez aussi nous contacter par email : moulin.les.cengles@orange.fr.

La récolte va donc commencer mi-octobre pour les olives vertes. Nous les ramassons jusqu’à environ mi novembre, lorsqu’elles sont tournantes. Pas plus tard car nous ne souhaitons pas les triturer noires.

La différence de maturité va influencer sur les arômes même si ce n’est pas le seul facteur…

Quels sont les facteurs qui déterminent le goût d’une huile d’olive ?

Tout comme pour le vin, le goût de l’huile d’olive est la résultante de différents facteurs : la variété de l’olive, la composition du sol, le climat, le degré de mûrissement du fruit, le moment de la récolte.

Ici en Provence, nous avons également le droit de procéder à une fermentation naturelle des olives avant de les presser (tolérance culturelle). Ce qui va leur apporter un goût de sous-bois, de champignon et d’olive noire très prononcé.

Echo du Domaine, septembre 2018 – Côté moulin

Dans l’oliveraie, nous commençons à observer que les olives grossissent bien, les orages du mois d’Août ont été bénéfiques.  Avec les températures qui vont baisser il faut être prudent et bien surveiller vos arbres car : La mouche peut réapparaître : vérifier vos piégeages. L’œil de paon peut se développer, prévoyez donc un traitement à la bouillie bordelaise. Si vous avez du temps, vous pouvez commencer à nettoyer le pied des arbres afin de faciliter la récolte.

Au moulin, nous effectuons actuellement la remise en état des machines afin d’être prêts pour l’ouverture le 14 octobre. Vous pourrez apporter vos olives jusqu’au 15 décembre inclus. Les horaires sont toujours les mêmes : 14h-19h du lundi au samedi, et 16h-19h le dimanche.

Un numéro de téléphone est à votre disposition : 06 51 38 41 70 (n’hésitez pas à laisser un message vocal, vous serez rappelé sans fautes). Vous pouvez aussi nous contacter par email : moulin.les.cengles@orange.fr 

Qu’est-ce que l’huile d’olive « première pression à froid » ? 

Le terme « première pression à froid » appartient désormais au passé. Il renvoie aux anciens moulins équipés de roue à augets, presses, pierres de taille, engrenages en bois,  meule de pierre, chaudière et enfers…  Après la première pression, on ajoutait de l’eau bouillante à la pâte d’olives. Ainsi la masse était plus liquide et pouvait être pressée une deuxième voire une troisième fois (et servait pour les lampes), tout en produisant encore de l’huile.

Le concept de « première pression » était donc synonyme de « première qualité » à une époque durant laquelle les presses n’étaient pas aussi performantes qu’aujourd’hui.  De nos jours, grâce au matériel moderne, toute pression est en fait une première extraction : les presses mécaniques actuelles sont tellement puissantes qu’elles extraient l’huile en une seule et unique pression.

Le terme moderne est donc extraction à froid. Le reste n’est que marketing.

 

Echo du Domaine, août 2018 – Côté moulin

 

Plusieurs conseils pour prendre soin de vos arbres ce mois ci :

En ce moment dans l’oliveraie, il faut traiter les arbres contre la mouche de l’olive en posant de nombreux pièges.

La mouche de l’olive, aussi appelé Bactrocera oleae, est un véritable fléau pour la production d’olive et d’huile d’olive.

Un simple moucheron mesurant 4 à 6 mm de longueur va pondre ses larves dans les olives en pleine croissance et fait des ravages dans plusieurs plantations du bassin azuréen : la larve se nourrie de la chair de l’olive. Lorsqu’elle va éclore et que la mouche sortira de l’olive, elle y laissera un trou. Ce trou va permettre a l’air de rentrer dans l’olive et celle-ci s’oxydera : le fruit va se fragiliser et tomber.

La coupe : Nous vous conseillons de couper les rejets (les pousses) au pied de l’arbre ainsi à l’intérieur afin de faciliter la récolte en octobre.

Arrosage : Il faut arroser car même avec les pluies de mai, il fait très chaud en ce moment. Arroser va permettre la bonne tenue des olives et un meilleur développement.

Côté récolte, la floraison a été très belle mais nous avons eu des coulures (fleurs qui avortent) à cause de la pluie de mai et juin. La récolte s’annonce tout de même correcte. Croisons les doigts !