Soirée Vernissage, exposition de peinture, samedi 6 octobre, 19h

septembre 24, 2018
Serge Davico

 

 

 

 

Jusqu’au mois de novembre, nous accueillons l’exposition de peinture de deux artistes : Antoine Aruta et François Besson.

Venez découvrir cette exposition lors du vernissage qui aura lieu le samedi 6 octobre à partir de 19h.

Les deux artistes seront présents lors de l’événement et vous pourrez bien évidemment déguster nos vins ainsi que les amuses bouche concoctés par notre chef Audrey. La participation au vernissage est GRATUITE et sans réservation.

N’oubliez pas également de réserver votre table si vous souhaitez poursuivre la soirée dans notre ferme-auberge (auberge@terre-de-mistral.com 04 42 29 14 84).

Présentation des artistes :

  • Antoine Aruta

«A l’âge de 12 ans, je croquais des bandes dessinées, en colonies de vacances, je dessinais de grandes fresques sur les murs, ensuite avec mon activité professionnelle, je n’en ai plus eu le temps », nous confie l’artiste.

C’est en 2000, l’année de sa retraite, qu’il a acheté un coffret de peintures en «promo» et des cartons toilés. «Mes lieux privilégiés étaient la Sainte Victoire, les ports de pêche  et mes inspirations les marines, que je me suis remis à peindre suite à un événement tragique qui m’a profondément bouleversé».

« Je me suis replongé dans l’univers pictural, les formes, les couleurs, les senteurs, créer du vivant immobile, s’attendre à ce qu’une brise sorte de la toile, transporter ailleurs l’imagination du spectateur…».

Antoine Aruta définit son écriture dans un subtil mélange de légères touches au couteau et de coups de pinceau.

  • François Besson

 

François est attiré depuis son plus jeune âge par le dessin de paysages et de bateaux.

 

Nourrie de ses différents métiers de géologue cartographe, de marin et d’éditeur où s’exerce l’observation, sa peinture impressionniste à l’aquarelle a évoluée vers l’huile.

 

Il a travaillé dans les ateliers d’Antonina Alupi (Paris), de Guillaume Barazer (Roscoff) et d’Isabelle Litschig (près d’Aix-en-Provence).

 

Sa peinture sensible et calme s’intéresse à retrouver l’harmonie tant dans la lumière de ses paysages de mer, de montagne ou de natures mortes, que dans le mouvement d’un ciel de grand vent, d’une vague ou d’un remorqueur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *