Echo du Domaine, mai 2017 – Produit et recette du mois

Le produit du mois : Sergio blanc

Jusqu’a présent, notre cuvée « Sergio blanc » était élaborée grâce à une parcelle de cépage Chardonay située sur le plateau du Cengle. L’altitude de 400 mètres y est intéressante pour ce cépage issu de bourgogne qui aime la fraîcheur pour s’épanouir.
Par contre sur ces 2000 Ha du pied de la Ste victoire, l’agriculture est très minoritaire et les populations de sangliers y explosent. Du coup cela fait trois ans que nous ne cueillons pas un grain de raisin, victime de la voracité de ces « cochons ».

Nous avons donc décidé de remplacer  cette parcelle par une qui est proche du domaine. L’altitude n’y étant que de 250 mètres, nous avons opté pour le cépage Viognier, originaire de la vallée du Rhône et donc mieux adapté à la chaleur.

L’esprit de cette cuvée reste la même avec une vinification et un élevage de 5 mois en fût, par contre le cépage Viognier confère à ce vin une grande présence en bouche  sur des notes d’abricots secs et de violette.

Je vous le conseille en accompagnement de viande en sauces blanches ou de produits de la mer travaillés, il fera merveille !

La recette du mois : Ravioles de langoustines, jus crémé

 

 

Ingrédients (Pour une entrée pour 4 personnes – 3  ravioles par personne)

Pour les ravioles :

24 carrés de pâtes à raviole

12 langoustines

2 citrons jaunes

1/2 botte d’aneth

5 cl huile d’olive Louis

Sel poivre

2 jaunes d’œufs

 

Pour le jus :

Les têtes et les pinces de langoustines

25 cl de vin blanc

10 cl de cognac

2 échalottes

20 cl de crème liquide

Préparation

Ravioles :

Décortiquer les langoustines (garder les carcasses de côtés) et les châtrer (faire une incision sur le dos de la langoustine et enlever avec la pointe du couteau l’intestin.

Pour la farce : tailler les langoustines en 6, et les assaisonner avec l’huile d’olive, sel, poivre, zestes des 2 citrons et aneth concassée. Mélanger.

Etaler les carrés de pâte à raviole, badigeonner le contour de la raviole de jaune d’œuf au pinceau, mettre une cuillère de farce au centre et recouvrir d’un autre carré de pâte. Refermer en pinçant les bords.

Jus de langoustines :

Faire chauffer une casserole avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Quand c’est très chaud faites saisir les carcasses, faites les bien colorer puis ajouter 2 échalottes émincées.

Laisser cuire jusqu’à ce que les échalottes soient suées puis flamber au cognac. Déglacer au vin blanc et laisser évaporer l’alcool. Mouiller avec de l’eau à hauteur. Laisser frémir 10 /15 min environ passer au chinois et gouter le jus. S’il n’est pas assez corsé laissez le réduire. Puis crémer.

Dressage :

Pocher dans une eau bouillante salée les ravioles 3 min.  (Mettre 1 cuillère à soupe d’huile d’olive dans l’eau afin que les ravioles ne se collent pas entre elles)

Dresser les ravioles et napper du jus.

Audrey

Echo du Domaine, mars 2017 – La recette et le produit du mois

 

La recette d’Audrey : Focaccia à l’huile d’olive Yvonne

Ingrédients pour environ 18 petits pains briochés :

  • 500g farine
  • 12g de sel
  • 10g de levure boulangère
  • 200g + 50g d’eau
  • 90g + 30g d’huile d’olive Yvonne
  • 150g de beurre

Préparation :

Mélanger au robot pâtissier la farine, le sel, les 90 g d’huile d’olive et les 200g d’eau pendant 2 minutes à vitesse 1.

Puis ajouter la levure diluée dans les 50g d’eau tiède ainsi que le beurre mou en petits morceaux et mélanger 12 min à vitesse 2.

Laisser reposer la pâte 20 min. Façonner les boules puis laisser à nouveau reposer 20 min.

Cuisson :

Faire cuire au four 15 min à 220°C.

Dès la sortie du four, badigeonner au pinceau chaque focaccia avec les 30g d’huile d’olive que vous aurez mis de coté et saupoudrer d’une pincée de fleur de sel.

 


Le produit du mois : huile d’olive Yvonne

 

Sous les falaises de la Sainte-Victoire, au milieu des paysages de Cézanne, se cache un terroir d’exception pour la culture de l’olivier.  Les olives sélectionnées pour cette cuvée (Bouteillan et Aglandau) nous donnent un fruité vert de cœur de récolte, à l’ardence moyenne avec des arômes de plan de tomate, ainsi que des touches vertes qui nous rappellent les feuilles et l’herbe fraîchement coupées.

Echo du Domaine, février 2017 – La recette et le produit du mois

La recette d’Audrey

Faisan en croûte de persil et noisette, Ballottine de choux farcie, jus de faisan corsé

Ingrédients :

  1. Pour le faisan :

1 faisan

Huile d’olive

1 carotte

1 oignon

1 bouquet garni (thym/laurier/ romarin)

20 cl de vin blanc

  1. Pour la croûte de noisettes :

100g de beurre pommade

15 g de persil haché

50 g de chapelure

30g de noisettes mixées

  1. Pour la ballottine de chou :

1 chou vert

150g de chair à saucisse

1 échalote

Foie  et cœur du faisan

 

Préparation :

  1. Préparation de la croûte de noisettes :

Mélanger le beurre pommade, le persil haché, les noisettes mixées et la chapelure. Salez.

Etalez ensuite le mélange entre deux papiers à cuisson au rouleau à pâtisserie, laissez environ 1 cm d’épaisseur.

Mettre la plaque au congélateur.

  1. Préparation du faisan :

Plumez, brusquez (passez-le sous la flamme d’un chalumeau ou d’une cuisinière à gaz pour en retirer tout reliquat de plumes et duvets), puis videz le faisan tout en gardant de coté le foie et le cœur.
Désosser le faisan en 4 parties (les 2 ailes et les 2 cuisses). Garder les carcasses et les concasser.

Lancer le jus de faisan : faire rissoler les carcasses dans de l’huile d’olive jusqu’à coloration, ajouter les carottes et oignons émincés, les faire suer, puis déglacer avec le vin blanc, laisser l’alcool s’évaporer puis mouiller avec de l’eau à hauteur des carcasses et laisser mijoter.

Le jus va se corser en goût en réduisant.

Préchauffer le four à 200°C.

Dorer les cuisses et ailes du faisan dans une sauteuse avec de l’huile de d’olive, salez,  puis les enfournez 15/20 min environ.

  1. Préparation de la ballottine et du jus

Effeuillez et lavez le chou vert.

Plongez ses feuilles dans une eau chauffante salée pendant 2 min puis les refroidir dans une eau glacée.

Egouttez les feuilles puis les aplatir une par une au rouleau à pâtisserie afin d’écraser les côtes assez épaisses.

Taillez les feuilles à l’aide d’un emporte pièce ou d’un bol.

Réalisez la farce : hachez le foie et le cœur, puis mélanger avec la chair à saucisse, ajouter l’échalote ciselée et assaisonner.

Placer un disque de feuille de choux sur un film alimentaire, déposer un peu de farce au milieu et refermer le choux pris dans le film comme une aumônière à l’aide d’une ficelle à rôtir. En réaliser plusieurs.

Terminer le jus, le passer au chinois puis le goûter pour savoir s’il est assez corsé sinon le laisser encore réduire, assaisonné si besoin et lier avec une peu de fécule s’il est trop liquide.

Cuisson et présentation :

Au moment de passer à table, mettre le four en mode grill.

Découper les croûtes à la taille des cuisses et ailes.

Les déposer dessus et faire juste dorer 5/ 10 min au four (attention c’est rapide).

Pocher vos ballottines 5 min dans une eau bouillante salées. Retirez le film.

Dresser les cuisses et ailes de faisans croustillantes, les ballottines aux abats et le jus corsé.

A déguster avec un petit verre de Nadia rouge, toujours avec modération. Bon appétit !

 

Le vin du mois : Nadia rouge

Les cépages Syrah et Carignan sont élevés ensembles dix huit mois en grandes barriques de chêne.

La robe grenat dévoile un nez sur des arômes de fruits rouges et noirs bien mûrs comme la cerise et le cassis. En bouche, ces mêmes notes ainsi que  les épices et la vanille s’associent en beauté.

C’est un vin complexe et velouté, aux tanins soyeux, doté d’une finale longue et persistante. C’est une certitude : on est bien a la hauteur de « Nadia », ma Chérie !!!